Mathias Luminaires

Mathais Luminaires et Décoration Mathais Luminaires et Décoration Mathais Luminaires et Décoration ACTUALITES > NORMES

Retour page Accueil

 

Mathias Luminaires et Décoration Le marquage CE et les directives européennes applicables aux luminaires

Le marquage CE (pour "Conformité Européenne") est obligatoire pour la mise sur le marché d'un luminaire. Il matérialise sa conformité selon 3 axes :

                   Mathais Luminaires et Décoration Directives relatives à la sécurité des utilisateurs :

Directive DBT Basse Tension (2014/35/UE transposée par le décret français 2015-1083) :
Elle définit les normes de construction du matériel électrique. Pour les luminaires, c'est la norme EN 60598 qui s'applique.

Directive CEM Compatibilité Electro Magnétique (2014/30/UE transposée par le décret français 2015-1084) :
Elle concerne les matériels électroniques, qui sont susceptibles de provoquer des perturbations électromagnétiques ou d'être affectés par des perturbations provoquées par d'autres appareils.

                   Mathais Luminaires et Décoration Directives relatives à la protection de l'environnement :

Directive RoHS Restriction of use of certain Hazrdous Substances in electrical and electronic equipment (2011/65/UE transposée par le décret français n° 2013-988) :
Cette directive impose la restriction de certaines substances dangereuses (plomb, mercure, cadmium, ...) dans les matériels électriques.

Directive DEEE (2012/19/UE) relative aux Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques :
Depuis le 15 août 2018, les luminaires ménagers sont entrés dans le champ de cette règlementation et sont soumis à une facturation visible de l’éco-participation.
La réglementation impose l’apposition d’un pictogramme « poubelle barrée » sur tous les produits, qui indique que l’équipement usagé doit être trié et remis à la filière DEEE.

 

                   Mathais Luminaires et Décoration Directives relatives à l'efficacité énergétique :

Directive EUP (2005/32/CE) et ERP (2009/125/CE) sur la consommation électrique des produits. Son objectif est de réduire la consommation des appareils électriques et électroniques grâce à une meilleure conception (éco-conception).

Règlement établissant un cadre pour l'étiquetage énergétique ((UE) 2017/1369)  et règlement délégué (874/2012/CE) : impose l’étiquetage énergétique des lampes électriques et des luminaires sur les points de vente.

Cette information se fait via une étiquette standardisée bien visible sur les appareils dans les lieux de vente. Les classes énergétiques indiquées par étiquette vont de A++ (haute efficacité énergétique) à E (efficacité énergétique très faible).

Cet étiquetage énergétique vise  écarter du marché européen les appareils les moins performants en informant et sensibilisant le consommateur sur les niveaux d’efficacité énergétique des appareils qui lui sont proposés. C’est un stimulant pour l’achat d’appareils plus performants.